Les 9 et 10 octobre 2020

Isabelle Pénin : Conférences gesticulées | Tout public

« Notre enfant chéri, chair de notre chair, objet de notre attention, projection de notre réussite parentale aborde la phase très médiatisée que représente l’adolescence. Aux premiers signes de changement comportemental, plus averti que jamais que nous risquons gros, nous pouvons compter sur les conseils avisés qui pleuvent sur les parents d’ados : Gardez votre calme! Rappelez-vous que ce n’est qu’une passade! Acceptez d’avoir le mauvais rôle! Autant d’injonctions qui laissent entendre que vous êtes d’une neutralité parentale à toute épreuve, au service continu de votre rejeton. Mais nous, adultes ? Qui sommes-nous à ce moment de la partie ? »

Places limitées | pré-inscriptions possibles : 02.98.95.99.49

« Parents dans la mêlée » | Conférence gesticulée

Vendredi 9 octobre à 20h00

Beaucoup de questions apparaissent à l’arrivée de l’adolescence chez nos enfants ? C’est afin d’échanger autour de ces questions qu’Isabelle Penin a décidé de troquer son costume de médiatrice familliale au profit de celui de comédienne pour monter sur scène et évoquer ces questionnements avec vous. Ceci sera l’occasion de réfléchir à de nombreuses situations vécues par les parents, mais aussi d’en rire…

Participation libre | ouvert à tous

« Famille à la Masse » | Conférence gesticulée

Samedi 10 octobre à 10h00

 » Je suis médiatrice familiale. C’est un métier assez mal connu qui mérite toujours quelques explications. Au début, je m’attachais à tenter de définir en quelques mots la « médiation ». Peu à peu, je me suis aperçue que le mot le plus difficile à définir était plutôt « familial ». C’est vrai c’est quoi une famille ? Comment ça se construit ? Où ça commence et où ça finit ? Moi j’ai d’abord été la fille de mes parents, puis le parent de mes enfants. Mais je suis aussi le « beau-parent » de mes « beaux-enfants », et sur le point de voir mes enfants quitter le nid. Du coup ma famille c’est plusieurs cellules qui s’entrecroisent. Tout cela me semble assez éloigné d’un triangle papa-maman-enfant. Et puis des modèles familiaux, j’en croise plein dans mon travail. Ils sont nouveaux, communs, marginaux (ou marginalisés). Imaginez alors ce qu’il se passe quand les couples se déchirent, que les parents s’affrontent, que les familles se recomposent, que les enfants crisent, que les grand-parents vieillissent. Quel travail ! « 

Gratuit | ouvert à tous

Afin de vous permettre d’assister aux ateliers une garderie pour les enfants à partir de 4 ans sera mis en place. (Réservation obligatoire au 02.98.95.99.47)