Pour ma part, je me rends souvent en vélo pour aller à mon lieu de travail et quand je reviens, je passe devant la MPT.
Je monte la côte en direction du petit rond-point en ayant tout le temps de lire le nom indiqué sur la pancarte.
J’ai ainsi au fil du temps retenu ce nom Pierre Teilhard de Chardin restant en moi jusqu’à hier, jour où je décidai de l’accueillir.
Qu’avait-il à me révéler? Et pourquoi aujourd’hui en plein confinement?

J’ai associé le Maison Pour Tous, la maison pour tout le monde, la maison où l’on se retrouve, lieu d’échange de l’intérieur vers l’extérieur et de l’extérieur vers l’intérieur, lieu de mouvement et de vie, à cette personne Pierre Teilhard de Chardin.

Pierre Teilhard de Chardin, né en 1881 à Sarcenat, près de Clermont-Ferrand, est prêtre, jésuite, géologue, paléontologue et paléoanthropologue. Au cours de sa vie, il a parcouru le monde et a fréquenté les milieux intellectuels, scientifiques et philosophiques les plus variés. Il meurt à New-York, le 10 avril 1955, dimanche de Pâques. Il est enterré à Poughkeepsie (Etat de New-York).
Coincidence de l’histoire, il meurt le dimanche de Pâques, même période de notre confinement. Indépendamment de toute volonté religieuse, la Pâque symbolise la renaissance, le retour à la vie et la mise en mouvement vers un nouvel état.

Aujourd’hui, le confinement fait prendre conscience à chacun qu’un mouvement de vie, un changement de configuration s’opère actuellement, et qu’il est plus grand que nous. Nous attendons la renaissance, le déconfinement. Mais, peut-on renaître de quelque chose qui a fait son temps, non je ne crois pas. La renaissance vient de l’énergie du cœur celle qui vient de l’intérieur, celle du mouvement de la vie, celle du désir d’être ensemble, celle du partage !

La MPT porte bien son nom, la Maison Pour Tous, un lieu où l’on peut tous vivre ensemble, un lieu de partage et d’ouverture, lieu où l’on sème les graines en espérant qu’elles prennent.

Je citerai pour illustrer ce témoignage Pierre Teilhard de Chardin.

  • « N’oubliez pas que ce qui donne sa valeur et son intérêt à la vie, ce n’est pas tant d’accomplir des réalisations spectaculaires que d’accomplir des choses ordinaires avec la perception de leur immense valeur « 
  • « Ce n’est pas d’un tête-à-tête ni d’un corps à corps, c’est d’un coeur à coeur que nous avons besoin « 
  • « Pas d’avenir évolutif à attendre pour l’homme en dehors de son association avec tous les autres hommes. « 
  • « Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées, la pesanteur, nous exploiterons l’énergie de l’amour. Alors, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, l’homme aura découvert le feu. »
  • Bien à vous

    Yann JUIGNET