HISTOIRE CONTEMPORAINE

Jean-Pierre RIVENC


Adultes

Jeudi de 19h00 à 21h00/strong>

Tarifs :
45 € par cycle + adhésion
85 € : 2 cycles + adhésion

Un 3ème cycle pourra être mis en place en fonction des volontés du groupe et de l’intervenant.

Pour mieux comprendre notre environnement, approcher la complexité de notre société et dépasser le sens commun.
Se donner les outils pour agir …

1er  cycle – De l’Empire Ottoman à la Turquie : reconfiguration des Balkans et du Moyen-Orient (1800 – années 1950)

L’Empire ottoman s’est étendu sur les Balkans et la plus grande partie du Moyen Orient à partir du XIVème siècle, puissance musulmane s’imposant à des populations d’origines, de langues et de religions diverses.

Son déclin commence au cours du XIXème siècle dans les Balkans dans lesquels se constituent de nouveaux états (Grèce, Serbie, Roumanie, Bulgarie, Albanie) et sa présence en Europe prend fin lors des guerres balkaniques de 1912 et 1913.

Son engagement aux côtés de l’Allemagne et de l’empire austro-hongrois lors de la première guerre mondiale entraîne sa disparition.

Les politiques des puissances victorieuses – Grande-Bretagne et France essentiellement – aboutissent à une réorganisation d’ensemble du Moyen-Orient qui prend alors sa configuration actuelle : création de la République de Turquie, de l’Irak, de la Syrie, du Liban, de la Palestine, de la Transjordanie, de l’Arabie Saoudite.

Les jeudis du 22 septembre au 20 octobre 2022

2ème cycle – La fabrique d’une nation – La France du 19ème siècle 1815 – 1914

Le XIXème siècle joue un rôle important dans la « fabrication » de la France. C’est le siècle où le territoire est réellement unifié par les routes et les chemins de fer.

C’est aussi le siècle où progressivement, et après de multiples péripéties et convulsions (restauration, révolution de 1830, monarchie de juillet, révolution de 1848, coup d’état de Louis Napoléon Bonaparte et établissement du second Empire, défaite de 1870 et proclamation de la IIIème République) s’impose une forme de régime héritée de la révolution, la République.

L’ombre de la révolution s’étend sur le siècle qui voit la genèse du citoyen par le vote, le service militaire, l’école. Les clivages politiques et idéologiques, tels qu’ils s’expriment dans les discours des historiens, des politiques, des romanciers se réfèrent constamment à la Révolution : que faut-il en conserver, que faut-il rejeter ?

Enfin, dans le siècle où chaque nation européenne recherche ses « ancêtres », une grande question taraude les idéologues : de qui « descendent » les Français ?

Les jeudis du 17 novembre au 15 décembre 2022