Un air de liberté – Comprendre pour agir

Du 19 au 30 mars 2018

Quinzaine Films et Débats

Impression 3D, le futur est en marche?

Réalisé par Martin Gronemeyer, Michaela Kirst , 2017, Durée : 52 mn

À 18 ans, victime d’un accident du travail, Nicolas Huchet a été amputé de la main droite. Comme la prothèse à cinq doigts articulés dont il a besoin n’est pas remboursée par l’assurance maladie, ce trentenaire fondateur de l’association My Human Kit décide de se rendre jusqu’au Fab Lab de Berlin. Dans ce laboratoire atelier collaboratif, des inventeurs et des bricoleurs de génie se retrouvent pour réaliser, grâce à l’impression 3D, des prototypes ou des objets à partir de modélisations mises à disposition en open source sur Internet. Nicolas se donne trois mois pour la réaliser lui-même à un coût modéré grâce à cette technologie d’avant-garde .

Lundi 19 mars à 18h – A l’issue de cette projection , possibilité pour le public de visiter le Fablab de la MJC de Kerfeunteun

Jeudi 29 mars à 20h – A l’issue de la projection, intervention et échange avec le Fablab de la MJC de Kerfeunteun.

Les pieds sur terre

Réalisé par Batiste Combret et Bertrand Hagenmüller, 2017, Durée 1h30

Après la destruction de nombreux squats par les forces de l’ordre, Sarah et son bébé trouvent refuge dans le hameau du Liminbout, situé au cœur de la zone où doit être installé l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Elle est accueillie par Claude, et la famille Thébaud, couple d’agriculteurs leader de la lutte contre l’aéroport. 
Derrière le combat bien connu contre l’aéroport se cache une autre lutte, celle de l’émergence d’une micro-société alternative mettant en scène des modes de vie et de pensées très différents.

Lundi 19 mars à 20h – Projection suivie d’un échange/débat avec un Zadiste

Mercredi 28 mars à 18h

 

La Bombe et nous

Réalisé par XAVIER-MARIE BONNOT , 2017, Durée 1h10

Sommes-nous pris au piège de l’arme nucléaire ? Peut-on vivre sans elle ? Peut-on penser le monde autrement que par un équilibre de la terreur ? Est-elle, au contraire, un gage de paix et de stabilité ? Depuis la naissance même de l’engin ces questions alimentent les peurs les plus terribles et les discours les plus dangereux. Avec des intervenants de tous bords : militaires, scientifiques, historiens, militants, hommes politiques, ce film se propose de porter la réflexion sur l’actualité et l’avenir du nucléaire militaire. 

Mardi 20 mars à 18h

Mercredi 28 mars à 20h – Projection suivie d’un échange assuré par Noëlle PEOC’H, membre du collectif national du mouvement de la Paix.

Qu’est ce qu’on attend ?

Réalisé par Marie – Monique Robin, 2016, 1h59

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transition, qui le dit. « Qu’est-ce qu’on attend ? » raconte les multiples initiatives qui permettent à cette petite ville alsacienne de 2 200 habitants de réduire son empreinte écologique.

La municipalité d’Ungersheim a lancé en 2009 un programme de démocratie participative, baptisé « 21 actions pour le 21ème siècle » qui englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, l’argent, le travail et l’école. « L’autonomie » est le maître mot du programme qui vise à relocaliser la production alimentaire, à promouvoir la sobriété énergétique et le développement des énergies renouvelables, et à soutenir l’économie locale grâce à une monnaie complémentaire (le Radis). Depuis 2005, la commune a économisé 120 000 euros en frais de fonctionnement et réduit ses émissions directes de gaz à effet de serre de 600 tonnes par an. Elle a créé une centaine d’emplois. Et elle n’a pas augmenté ses impôts locaux. Alors, qu’est-ce qu’on attend ? 

Mardi 20 mars à 20h – Projection suivie d’un échange

Lundi 26 mars à 18h

Food Coop

Réalisé par Tom Boothe, 2016, 1h37

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York aux prix on ne peut moins chers.

Mercredi 21 mars à 18h

Mardi 27 mars à 20h

Hold up sur la Banane

Réalisé par François Cardona, 2016, 52 mn

La culture du fruit tropical le plus consommé au monde fait vivre des millions de personnes. Environ 900 milliards de bananes sont consommées tous les ans dans le monde et chaque français en mange plus de 7 kg par an. Réputée pour être un fruit sain recommandée par tous les diététiciens, elle est au coeur d’un marché mondial qui attise les convoitises.

Sa rentabilité est telle qu’elle s’est transformée en placement financier à très haut rendement, totalement déconnectée de la réalité des plantations.

Conditions de travail proches de l’esclavage, pesticides toxiques utilisés de manière intensive, enquête sur les coulisses d’une guerre commerciale impitoyable entre multinationale.

Mercredi 21 mars 20h

Jeudi 29 mars 18h

Demain Tous crétins ?

Réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, 2017, 56mn

Baisse du QI, troubles du comportement et autisme en hausse : cette enquête alarmante démontre que les perturbateurs endocriniens affectent aussi la santé mentale.

Et si l’humanité était en train de basculer vraiment dans l’imbécillité, comme l’imaginait en 2006 la cruelle fiction de Mike Judge “Idiocracy” ? Depuis vingt ans, les scientifiques constatent avec inquiétude que les capacités intellectuelles ne cessent de diminuer à l’échelle mondiale. Une baisse du QI a été observée dans plusieurs pays occidentaux. À cela s’ajoute une explosion des cas d’autisme et des troubles du comportement. En cause : les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui bouleversent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus. Présentes dans les pesticides, les cosmétiques, les mousses de canapé ou encore les plastiques, ces particules ont envahi notre quotidien : nous baignons dans une véritable soupe chimique. Mais comment limiter leurs effets ? Quelles solutions peut-on mettre en place pour préserver les cerveaux des générations futures ?
Épidémie ?
Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade tirent à nouveau la sonnette d’alarme en dévoilant l’effet néfaste de ces mêmes polluants sur notre intelligence et notre santé mentale. Ce documentaire nous alertent sur un problème de santé publique dont les législateurs, sous l’influence des lobbies industriels, n’ont pas encore pris la mesure.

Jeudi 22 mars à 18h

Lundi 26 mars à 20h

Mémoires d’un condamné

Réalisé par Sylvestre Meinzer, 2017, 85mn

« Le 25 novembre 1910, au nom du peuple français, la Cour d’Assise de Seine Inférieure déclare Jules Durand coupable de complicité d’assassinat et ordonne qu’il ait la tête tranchée sur la place publique ».

Cette grave erreur judiciaire s’est passée au Havre et elle n’a laissée aucune trace. Les dossiers sur « Le Dreyfus des ouvriers » ont mystérieusement disparu et la ville n’a cessé de se reconstruire, recouvrant ses blessures d’un sédiment de nouveauté et d’oubli.

Muni de deux portraits de Jules Durand, la réalisatrice part à la recherche de ce qui reste de sa mémoire. Elle retrouve les lieux et les hommes que Jules Durand aurait pu rencontrer. Syndicalistes, dockers, juge, avocat, psychiatre, voisins… chacun se souvient de cette histoire et interroge son héritage, les luttes ouvrières et la justice de classe dont il est le symbole.

Le jeudi 22 mars à 20h

Le mardi 27 mars à 18h

L’Assemblée

Réalisé par Mariana Otero , 2017, 1h39

Le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie.  Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix ?

vendredi 23 mars à 20h

vendredi 30 mars 18h

Swagger

Réalisé par Olivier babinet, 2016, 84 mn

Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. On part à la rencontre de onze adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au cœur d’Aulnay et Sevran, dans l’une des cités les plus défavorisées de France. Malgré les difficultés de leurs vies, les gosses d’Aulnay et de Sevran ont des rêves et de l’ambition. Il y a la douce et triste Aissatou passe invisible au milieu de la foule, le truculent Régis, qui a savant sens du style, défile tout de fourrure vêtu dans les couloirs, Paul qui danse en costume, comme Fred Astaire. raisonnements politiques. Avec clairvoyance et parfois naïveté, ils parlent religion, école, intégration, avenir, vie de famille, amour et racisme…

Séance unique vendredi 23 mars à 18h

” Sois jeune et exprime – toi” 2 – en partenariat avec l’association Gros Plan

– “Le choix de Léa” – Court – métrage réalisé par  des  jeunes de la MJC de Kerfeunteun .

Léa est une adolescente pour qui les questions d’avenir professionnel se posent. Contrairement à d’autres camarades, elle a un rêve : devenir mécanicienne. Projet que ne partage absolument pas les adultes qui l’entourent au vu de ces capacités scolaires et de son statut de fille. Ce court-métrage réalisé par 12 jeunes du secteur jeunesse pose la question des préjugés, de la place des jeunes par rapport aux adultes et des relations entre 2 monde qui se confrontent.

– Différents Court- métrage présentés dans le cadre du Festival européen “Questions de jeunesse”

Leurs histoires se répondent et nous questionnent : alors que les parents de Gabrielle souhaitent à tout prix lui parler, Gaspar, lui ne trouve plus le moyen de communicquer avec ceux qui l’entourent. Si Mattis grandit et construit son avenir, celui de Marcus, qui semble pourtant lointain, se pose en miroir de notre société. Cinq récits pour autant d’univers, et encore plus d’occasions de prendre la parole.

Soirée proposée et entièrement animée par des jeunes citoyens actifs du secteur jeunesse de la MJC.

Vendredi 30 mars à 20h

 

Expositions et animations :

 

Exposition ALIMENTERRE : comprendre les causes de la faim en partenariat avec le CICODES de Quimper

 

8 panneaux pour comprendre les causes de la faim dans le monde et donner des pistes d’actions concrètes et durables pour l’éradiquer.

Au fil de l’exposition, les visiteurs prennent connaissance des problématiques liées à l’agriculture et l’alimentation à travers plusieurs axes thématiques : l’agriculture familiale, l’agriculture biologique, la gestion des ressources naturelles, l’accaparement des terres, les agrocarburants…

Appuyés de questions et de paradoxes, les panneaux invitent à l’analyse des incohérences du système alimentaire actuel et à juger des changements qui doivent être réalisés.

 

Exposition visible aux horaires d’ouverture de la MJC , animée entre 17h et 20h du 20 au 31 mars

 

Exposition Les Kerfotographes

 « Qu’est-ce qu’il a mon regard ? Barrières et préjugés »

Cette exposition réalisée par des jeunes âgés de 14 à 17ans, de la MJC accompagné de Jean-Jacques Banide interroge chacun d’entre nous sur les préjugés. Le thème abordé est “casser les barrières”, cette exposition a pour but de montrer qu’il ne faut pas s’arrêter au premier regard et avoir des préjugés.

Exposition visible aux horaires d’ouverture de la MJC , animée entre 17h et 20h du 27 au 31 mars